Hauts-de-France : dans le Nord, une coopérative visionnaire s’est lancée dans la culture du tournesol avant la pénurie

Dans la région de Cambrai (Nord), des producteurs ont décidé de se lancer dans la culture du tournesol il y a deux ans, à la faveur du changement climatique. Reportage à Avesnes-les-Aubert. 

Hauts-de-France : dans le Nord, une coopérative visionnaire s'est lancée dans la culture du tournesol avant la pénurie

Maxime Leroy est agriculteur à Avesnes-les-Aubert (Nord). En septembre, il récoltera un peu plus de deux hectares de tournesols. Tout a commencé il y a deux ans. “On s’est dit : ‘pourquoi pas’. On a un changement climatique, on a les terres pour en faire, c’est une culture de printemps”, énumère Didier Villain, technicien pour la coopérative agricole de Saint-Hilaire-lez-Cambrai. L’idée était visionnaire, alors que le prix d’un litre d’huile de tournesol a été multiplié par trois en un an. 

Valoriser les circuits courts 

En face de la parcelle, la coopérative a également planté du colza, qu’elle transforme en huile depuis une quinzaine d’années. Elle produit 5 000 litres chaque mois, et envisage dès l’automne de faire la même chose avec le tournesol. Dans cette coopérative vieille de 100 ans, la diversification n’a rien d’inédit. Malgré la pénurie de tournesol, Jérôme Lobbedez, le directeur, souhaite avant tout “sortir un produit de qualité” et valorise les circuits courts. 

Editor 2019